Preuves de concept

  • Mesure de vitesse par capteur à ultrason
  • Mesure de l’accélération par accéléromètre embarqué

Test sur prototype

Test sur démonstrateur

  • Sur l'ensemble des tests sur portique ou en vol, l’objectif de probabilité de défaillance dangereuse (DFT λ) inférieure à 1*10-3 à 95% est atteint, soit bien en deçà de celui de l’éjection manuelle.
  • Une étude réalisées sur des sites de vol démontre un taux de  montage non conforme des parachutes de secours entre 5 et 10%. Le gain de sécurité est donc nettement supérieur à 100.
  • Au surplus, la possibilité d'éjection manuelle est préservée.